Musique et chants
Infos basque » Musique et chants

Musique et chants

Trop souvent, la musique et le chant Basque sont classés dans le répertoire “folklorique”. Cette vision réductioniste oublie les compositeurs remarquables qui ont marqué les siècles. Evoluant sans cesse, les artistes Basques d’hier et d’aujourd’hui ont toujours su adapter les tendances musicales de leurs époques aux caractéristiques et aux sonorités de leurs origines.

Instruments et sonorité traditionnelle

Bien que fortement influencée par les apports européens, la musique populaire basque possède des caractéristiques qui lui font préférer les sonorités en mineur et conserve encore des échelles diatoniques anciennes.
Les changements de mesures sont fréquent et donne des rythmes surprenants.
Les percussion ont toujours eu un rôle important : pendant des siècles, le txalaparta qui était un ensemble de rondins sur lequelles on frappait avec des bâtons, permettait de communiquer d’une montagne ou d’une vallée à l’autre. Cette notion de rythme a été conservée et adaptée au fil du temps.
On retrouve cette complémentarité “sonorité – rythme” dans un ensemble traditionnel : la flûte et le tambourin
Le txixtu [tchichtou]
est une flûte à trois trous ; elle se décline en plusieurs taille, de la txirula [tchiroula], la plus petite et la plus aigüe, au txixtu haundi qui serait l’équivalent d’une flûte alto.
Le tambourin
Il existe sous deux forme ; la plus traditionnelle est celle du soïnua [choïnoua], un tambourin allongé et muni de cordes sur lesquelles on frappe avec un petit bâton. L’autre forme, plus connue, est le tambourin en peau, baptisé ttun-ttun, et dont l’usage identique à celui du soïnua.

Instruments de musique pays basque
Musique et chants basque

Question de chant

Le répertoire de chants et chansons basques est impressionnant. Des chants traditionnels qui évoquent des thèmes populaires comme le travail, le jeu ou encore l’amour… Aux cantiques liturgiques qui font la réputation des chorales basques.
Tout se chante au Pays Basque, y compris les points d’une partie de pelote qui sont psalmodiés par un chanteur tout au long de la partie.
Les bertsolaris
Par sa structure, la langue basque offre une abondance de rime. Cette dernière est mise en exergue par les bertsolaris (les improvisateurs) qui, traditionnellement, égayaient les repas par leurs joutes verbales.
Le bertsolari doit faire preuve d’une mémoire remarquable pour, tout à la fois, inventer une mélodie sur le champ et la répéter tout en y ajoutant des vers composés sur un thème donné.

De nos jours, la chanson basque, loin des clichés, offre une grande variété ; au delà des concerts traditionnels, de nombreux artistes se réunissent au cours de kantaldis qui sont des concerts dont les fonds permettent d’alimenter les caisses des associations qui luttent pour la préservation de la culture basque.

A na pas manquer au pays basque

Défilez horizontalement

©2018 Infos Basque - Politique de confidentialité