La pêche
Infos basque » La pêche

La pêche

Des instruments de pêche en os et en bois attestent d’une très ancienne pratique de cette activité au Pays Basque.
Ce sont les vikings, dit-on, qui auraient initié les Basques à leurs techniques de pêche et à la fabrication des embarcations. Toujours est-il que dès le Moyen âge, la pêche est un pilier de l’économie cotière et contribue à batir une solide réputation aux pêcheurs Basques.

La chasse à la baleine

C’est elle qui rendit les pêcheurs Basques célèbres. En effet, la baleine franche noire ou “baleine de Biscaye”, venait mettre bas dans les eaux du golfe de Biscaye.
Lorsqu’un guetteur signalait un de ces mammifères, les pêcheurs embarquaient à bord de trainières, afin d’aller harponner les cétacés.
L’économie “baleinière” est prolifique : le gras de la baleine permet de faire de l’huile puis du savon ; le squelette sert de pièces de charpenterie…
la trainière est une petite embarcation légère et maniable. Elle est composée d’une dizaine de rameurs et d’un pilote.
Démarrant de la côte aux signal des guetteurs, les rameurs étaient contraints à un effort terrible pour franchir les déferlantes et approcher le plus rapidement possible des baleines, avant qu’elles ne regagnent le large.
Pendant longtemps, les équipages de trainières rivalisaient pour être les premiers sur la proie. De cette compétition, vitale à l’époque, il reste aujourd’hui des épreuves sportives très suivie par une population qui n’oublie pas le dur métier de ses ancêtres.

Baleine de Biscaye

Les campagnes de pêche

Le 18è siècle marquera la fin de la chasse à la baleine, devenue trop rare. La sardine, dans un premier temps, puis le thon prendront la relève et verront les pêcheurs Basque mener de grandes expéditions dans les eaux poissonneuses du Grand Nord, jusqu’en Terre Neuve.
En 1950, Saint-Jean-de-Luz est le premier port thonier de France.
La pêche occupe toujours une place importante dans l’économie du Pays Basque. Mais les réglementations toujours plus nombreuses et tatillonnes rendent difficile la pratique de l’activité. Pire encore, elles sont à l’origine d’une lutte fratricide entre Basques Français et Basques Espagnols.

Port de saint jean de luz

A ne pas manquer au pays basque

Défilez horizontalement

©2018 Infos Basque - Politique de confidentialité