La danse au Pays Basque
Infos basque » La danse au Pays Basque

La danse au Pays Basque

Au Pays Basque, on aime danser… La danse fait partie du patrimoine culturel du peuple basque. On danse par plaisir, au gré des divertissements populaires et traditionnels. Hommes, femmes et enfants se retrouvent volontier su la place publique du village les dimanches et jours de fêtes.
Au delà de l’aspect folklorique, la danse au Pays Basque représente une tradition ancestrale qui s’éxécute au cours de diverses cérémonies rituelles. La danse est une façon de saluer ou de remercier quelqu’un, de rendre solennel un évènement religieux ou social.
Ainsi, à l’ouverture de fêtes traditionnelles, une danse peut être effectuée pour saluer le drapeau en signe de respect pour ce symbole de l’unité du peuple.
Il existe un grand nombre de danses basques. Si, parmi elles, certaines ont été influencées par des apports étrangers, beaucoup d’autres ont gardé une origine mystérieuse.
On estime le nombre de ces danses à plus de 200, auxquelles il faut ajouter les nombreuses variantes selon la province dans laquelle elles sont pratiquées.

La danse aujourd'hui

Grâce au travail permanent de certaines associations, la danse basque trouve auprès de la population une adhésion de plus en plus importante. Les groupes se multiplient et contribuent au renouveau populaire. La danse est, tout à la fois, un plaisir et un ciment de l’identité basque.
Les groupes de rock participent à leur manière à ce renouveau, en ajoutant une dose d’actualité aux sonorités traditionnelles. Ces adaptations modernes ont favorisé la relance de danses ancestrales dans les bals populaires.

Chants et danse basque

Le Fanango

Le Fandango
Originaire des provinces basques d’Espagne, le Fandango s’est largement propagé dans tout le Pays Basque. Il constitue désormais une danse typique, mixte, et basée sur un rythme de valse. Il existe plusieurs variantes de Fandango selon la province dans laquelle il est dansé. Il est caractérisé par le port des bras et le claquement des doigts qui rythment la musique. Le Fandango est toujours suivi d’un “Arin-Arin” dont le rythme est à 2 temps.

Fandango

Les sauts basques

Les Sauts basques
Certainement une des plus anciennes danses dites “en chaîne fermée”; les participants forment une grande rondes et enchainent des pas sur les ordres d’un “compteur”. Très pratiquée en Basse-Navarre, les Sauts basques possèdent de nombreuses variantes.
Les “Mutxiko” (prononcer Moutchiko) était une danse interprétée autrefois par les “Jeunes Hommes”. Depuis quelques années, les Mutxiko ont connu un très grand regain d’intérêt de la part du public, notamment dans les villes de la côte où sont désormais organisés régulièrement des rassemblements dominicaux.

Sauts basques

Les danses en chaîne

La danse en chaîne est dîte “fermée” lorsqu’elle se danse en cercle; elle est dîte “ouverte” lorsqu’elle est pratiquée en file. Dans ce cas, hommes et femmes sont disposés côte à côte en longues lignes reliées par des mouchoirs. Cette farandole sinue librement et, parfois, se transforme en ronde pour éxecuter des figures particulières avant de se reformer en ligne.

Les danses en chaîne

Mascarade souletine

La Mascarade est un ensemble de danses exécutées par plusieurs danseurs aux fonctions et aux costumes variés. Le txerro est armé d’un bâton terminé par une queue de cheval; le gatuzain porte un zigzag de bois; l’enseiñari, en costume noir couturé d’argent est le porteur du drapeau… Le plus original d’entre tous est sans doute le zamalzain qui est une sorte de cavalier coiffé d’une mitre et dont le corps est entouré d’une caisse représentant son cheval.
La principale danse exécutée pendant la Mascarade est celle de Godalet dantza (danse du verre); les danseurs, à tour de rôle une série de pas et d’entrechats autour d’un verre remplit de vin… Le danseur termine la danse en sautant sur le verre sans le faire tomber

La Cavalcade bas-navarraise...

La Cavalcade (ou santibate) se déroule comme un défilé, au son de la musique… Elle comprend des cavaliers, un tambour-major, des sapeurs coiffés d’un bonnet à poils, de mannequins géant (qui sont généralement portés par les meilleurs danseur), des volants qui sont coiffés d’un béret rouge et dont la chemise s’orne de rubans multicolores accrochés sur les épaules et retombant dans le dos.

Chants fêtes de bayonne

A ne pas manquer au pays basque

Défilez horizontalement

©2018 Infos Basque - Politique de confidentialité