Infos basque » G7 à Biarritz : les casinos aussi seront pénalisés par l’événement

G7 à Biarritz : les casinos aussi seront pénalisés par l’événement

À Biarritz, sur le front de mer, il y a trois casinos qui forment un petit paradis pour les amateurs de jeux de hasard. Malheureusement pour ces trois casinos, ils se trouvent tous dans la zone de protection renforcée du dispositif de sécurité du G7, aussi appelée zone rouge ou Z1. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que leur activité va devoir fermer pendant toute la durée de l’événement.

Une baisse d’activité difficile à encaisser

Oui, les propriétaires de casino ne sont pas à plaindre et c’est un secteur qui rapporte beaucoup. Néanmoins, c’est également un secteur qui coûte très cher. Chaque jour d’inactivité fait perdre beaucoup d’argent à un casino. Pas étonnant donc que ces établissements soient ouverts tous les jours de l’année et presque toute la journée.

 

Or, depuis quelques années et à cause de l’émergence de nouvelles solutions en ligne, l’activité des casinos a diminué. Il suffit de se rendre sur casinosenligne.net pour se rendre compte du poids immense de la concurrence à laquelle ces établissements doivent faire face. Les casinos en ligne sont nombreux et offrent tout le confort d’un véritable casino sans avoir à sortir de chez soi !

Un G7 difficile à supporter pour Biarritz

Pour la ville de Biarritz, le G7 représente une perte économique très importante. Les casinos comme les commerçants de la ville vont perdre des centaines de milliers d’euros pendant ces quelques jours. Les trois casinos se trouvent dans une zone totalement fermée à moins d’avoir une autorisation spécifique et le reste de la ville est également difficilement accessible.

 

Résultat, les touristes ne pourront pas accéder à la ville et beaucoup d’entre eux ont déjà annulé leur séjour ou prévu de partir juste avant le G7. En plein mois d’août, à la fin des grandes vacances, une telle situation n’aurait pas pu tomber plus mal. C’est exactement en cette fin de saison que les commerçants mettent généralement les bouchées doubles pour atteindre leurs objectifs et préparer le calme de l’hiver.

Des indemnisations sont-elles prévues ?

L’État français a été très clair sur la question quand l’association locale des commerçants lui a demandé : il n’y aura aucune indemnisation donnée aux commerçants pour compenser les pertes potentielles de chiffre d’affaires que causerait l’organisation du G7 et son dispositif de sécurité. La mairie, de son côté, a promis de faire un geste.

 

Malheureusement, ce geste ressemble plus à un effort de communication puisque les indemnités ne pourront être obtenues que sur la foi d’un dossier spécifique dûment rempli. Le dossier sera ensuite analysé et la mairie prendra sa décision. Les commerçants n’ont donc aucune assurance de toucher le moindre centime d’indemnisation et se préparent déjà à classer l’été 2019 comme l’une des moins bonnes saisons touristiques de la ville.

Mis à jour le

©2019 Infos Basque